Home // Blog // Quarts de finale des SWC : Luminosity out, Obey qualifiée

Vous avez vu ce qui s’est passé aux Championnats du Monde ? Epoustouflant, hein ? Hein, vous n’avez pas pu tout suivre ? Alors lisez !

Hier se tenaient à Atlanta les quarts de finale des SWC 2018. Deux sets en particulier, annoncés très serrés, retenaient l’attention du public : Luminosity VS NRG, un set auquel on avait déjà eu droit lors des deux années précédentes et duquel les double champions du monde Européens sont toujours sortis vainqueurs, et Obey Alliance VS Elevate, deux équipes Européennes qui se sont données respectivement beaucoup de fil à retordre toute la saison. Les deux autres sets opposaient les deux teams qualifiées depuis les knock-out rounds, Nocturns Gaming et Black Dragon, aux first seed Américaines et Européennes, e-United et Team Rival. Retour sur les games de cette troisième journée des HRX !

Le premier set opposait donc Team Rival aux Sud-Américains de Nocturns Gaming, entrée dans le tournoi pour la first seed Européenne avec donc l’enjeu de bien rentrer dans ces Worlds. Sans surprise, Team Rival aura complètement stomp la première game grâce à une pressure sur la solo-lane que n’auront pas supporté les Brésiliens. La seconde game, cependant, fut bien plus équilibrée, et les Européens auront mis plus de cinquante minutes à terminer une game intéressante avec pas mal de picks non-conventionnels, notamment Artio jungle et Thot ADC. Nocturns repart donc sans avoir gagné une game dans le set, mais peuvent tout de même être fiers de leur seconde game qu’ils auraient bien pu gagner. Il sera intéressant de suivre Rival pendant la demi-finale, et de voir s’ils reproduisent cette expérimentation avec Thot ADC, qui, dans ce rôle auquel le méta tend à donner énormément de farm, arrive plus rapidement au late game.

Le deuxième set du jour voyait s’affrontait deux teams se connaissant très bien : les doubles Champions du Monde en titre NRG Esports et les Nord-Américains de Luminosity Gaming. Le même match avait déjà eu lieu lors des demi-finales des deux dernières SWC et avait donné lieu à des sets absolument géniaux, aussi était-ce sans doute les games les plus attendues de la journée. Malheureusement, Luminosity n’aura pas su tenir la cadence imposée par le champion du monde. Malgré tous les efforts d’un Baskin surnageant notamment avec Janus lors de la première game. Cette dernière fut dans l’ensemble serrée durant tout l’early et le mid-game mais une certaine précipitation des Luminosity Gaming et un triple kill d’Adapting, le jungler des NRG Esports, leur coûta le Fire Giant et, quelques minutes plus tard, la game. Sans doute démoralisée par cette défaite, la team la plus populaire auprès des fans subit un stomp très sévère lors de la seconde game et devra regarder le reste du tournoi depuis les gradins. Les NRG Esports, quant à eux, affronteront Team Rival en demi-finale dans un best-of-5 qui promet d’être passionnant.

e-United VS Blackdragon était le troisième set de la journée. Tout comme le premier, il signait l’entrée dans la compétition d’une first seed, cette fois Nord-Américaine, face à une team réputée plus faible que la plupart des autres équipes des quarts de finale. Priorisant comme à son habitude une énorme pressure sur la solo-lane, E-United aura également gagné ce set grâce aux fights early-game de sa duo-lane qui iront jusqu’à avoir 4 niveaux d’avance à dix minutes de jeu lors de la première game. Le solo-laner d’e-United, Benjii, a également livré une performance impressionnante avec notamment un splendide kill en 1vs2 alors qu’il se faisait gank. Sans grande surprise, e-United se qualifie donc en demi-finale pour maintenir l’espoir de l’Amérique du Nord de ramener un second Championnat du Monde.

Le dernier set était un remake de la demi-finale Européenne des Super Regional, Obey Alliance VS Elevate. Elevate, à l’exception d’un pick Geb jungle après que de nombreux gardiens aient été bans, aura reproduit des compositions très similaires à celles des Super Regional, privilégiant une line-up double gardien-triple chasseur pendant la game 1 et le duo Athéna jungle-Nox support pour la seconde. On peut dire qu’Obey aura pris de solides notes de leur dernier affrontement, puisqu’ils se sont imposés avec un solide 2-0, signe d’une adaptation particulièrement réussie face aux drafts particuliers d’Elevate. Relevons notamment le pick Discordia de la game 1 qui aura vraiment brillé pour la première fois de ces Worlds, notamment grâce au space-control offert par son ultimate qui aura absolument ruiné la frontline d’Elevate qui apprécie particulièrement d’être groupée. Obey Alliance, finaliste de la dernière SWC, tenteront donc de reproduire la même performance cette année pendant une demi-finale qui les opposera face à E-United.

Quant au méta, les picks d’aujourd’hui sont restés relativement conformes à ce que nous avions anticipé dans un article précédent avec, toutefois, une forte tendance à ban très tôt Ah Muzen Cab. Les performances monstrueuses de Raijin depuis le début des SWC pourraient également l’amener à être ban davantage dès la première phase lors des demi-finale, tandis qu’on s’étonnera de voir aussi peu de Ratatosk et, de manière générale, des assassins encore plus délaissés que prévu dans la jungle au profit des warriors.

0 Comments SUR " Quarts de finale des SWC : Luminosity out, Obey qu... "

Laisser un commentaire

masquer

Stream

Télécharger le jeu

YouTube

Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail

Twitch App

Image Ask.fm Smite France
Image Ask.fm Smite France
masquer
Copyright Smite France © 2013-2018
×