Home // Blog // Le Métagame : Origine et Explications

Le Métagame, vous savez pas ce que c’est ? On en parle !


Aloha~~

Le métagame (du grec meta- : Transcender, aller plus loin) ou plus simplement le méta (Most Effective Tactic Available) désignent la façon la plus optimisée de jouer au jeu.

Le métagame est un ensemble de règles tacites entre joueurs qui régit la façon dont vous allez jouer une partie, quelle composition d’équipe il faut, où vous irez sur la carte et – dans une moindre mesure – comment vous builderez votre Dieu.

Le métagame est décidé lorsque les joueurs professionnels jugent qu’une certaine stratégie est supérieure aux autres. Elle ne fonctionne pas forcément 100% du temps, mais c’est celle qu’on estime apporter le plus de chances de victoire. La raison pour laquelle le métagame est créé par les joueurs professionnels est qu’ils ne jouent que pour gagner. Naturellement, les stratégies apportant moins de chances de victoire sont simplement écartées.

Si vous commencez juste Smite et que vous êtes tombé sur cet article, marquez la page et revenez quand vous serez niveau 20-25. En attendant, jouez ce que vous voulez et amusez-vous, les gens avec vous ne suivront pas le métagame – ou seront des smurfs (ou rerolls ou encore doubles comptes) et rouleront sur tout le monde peu importe ce qu’ils jouent.

Bon, pour comprendre le comment du pourquoi, il faut voir ce dont on a besoin pour faire une équipe qui dépote et comme la carte est agencée pour placer tout ce petit beau monde.

Pour gagner les Teamfight, il vous faut :

  • Une frontline, deux ou trois persos résistants.
  • Une Backline qui va pouvoir infliger des dégâts.
  • Quelqu’un qui peut aller dans la backline adverse dégommer les cibles prioritaires.
  • Des dégâts variés : constants, burst, monocibles et AoE, physiques et magiques.
  • Des contrôles.

Hasard ou pas (c’en est pas un), les classes : Assassin, Chasseur, Gardien, Guerrier et Mage rassemblent à elles cinq tous ces critères.

Maintenant on jette un coup d’oeil à la carte :

 

 

 

 

Elle est composée de 3 lignes et d’une jungle (prononcé à l’anglaise Djeun-gueule, /ˈdʒʌŋɡəl/) neutre. La logique voulant qu’on place au moins une personne sur chaque ligne, il nous reste donc maintenant 2 personnes, la distance entre les deux tours sur la ligne du milieu étant la plus courte – la personne étant donc plus en sécurité – on rajoute une personne sur les lignes du côté et on joue en 2-1-2.

 

Allez, hop paragraphe suivant pour savoir qui va où.

 

Notez que les 5 paragraphes qui vont suivre sont des généralités, le métagame – et en particulier dans Smite – est très flexible.


De la nécessité du Jungler


 

J’ai parlé un peu plus haut de la jungle neutre, il y a dedans pas mal d’expérience dans les camps et des buffs très puissants, ça serait dommage de s’en priver.

Voici qu’arrive le jungler, il est là pour trois raisons :

  • Il libère une place sur une ligne et fait les camps de jungle pour maximiser l’expérience gagnée par l’équipe.
  • Il permet d’avoir une personne libre de se déplacer sur la carte pour apporter son aide aux autres lignes et essayer de tuer les adversaires en apportant la supériorité numérique.
  • Mais surtout, surtout, il vous permet d’avoir le contrôle du champs de bataille.

Voici deux cartes, la première si les deux équipes ont un Jungler, la deuxième si vous n’avez pas de Jungler. En bleu votre contrôle de la carte, en rouge celui de l’équipe d’en face.

Jungler contre Jungler                                                                  Pas de Jungler

                     

Ouch ! Vous contrôlez plus rien ! Normal en même temps, leur Jungler peut se balader où et quand il veut sans que quelqu’un puisse lui dire quoique ce soit.

Vous avez donc besoin d’un jungler, il doit pouvoir se déplacer rapidement sur la carte pour apporter son aide partout et avoir de gros dégâts pour que l’ennemi n’ait pas le temps de s’enfuir.

Qui correspond à ce profil ? Les assassins, c’est donc eux qu’on voit le plus souvent en jungle.

 


Une quête de solitude…


 

Bon, on avait un 2-1-2 mais y’en a un qui s’est barré, alors c’est qui se retrouve tout seul ? C’est le Solo laner (notez le nom habilement choisi)

La ligne courte sera le repère du Solo laner.

  • Comme pour le mid plus haut, la distance entre les tours est plus courte – d’où le nom, heh – vous avez donc moins de chemin à parcourir pour vous réfugier sous votre tour si le jungler vous gank.
  • La Furie d’Or est de l’autre côté de la carte, c’est l’objectif le plus disputé en début de partie, il est donc plus intéressant d’avoir deux personnes sur la ligne de ce côté.

Vous allez être tout seul pendant les 10-15 premières minutes de la partie – sans compter les éventuelles visites du Jungler, il ne fait que passer. Le Solo laner doit donc pouvoir survivre à un 1 contre 1 et mettre de la pression pour gagner sa ligne en solo.

Sont donc favorisés les Guerriers – mix parfait d’offense et de défense – et les Soigneurs qui peuvent reculer, remonter leur barre de vie et retourner au combat.

Nota Bene : La Solo lane reste la ligne la plus flexible, le seul prérequis étant de survivre.

 


Au centre de l’attention


 

On arrive au milieu, on y trouve principalement des mages.

  • Vous êtes seul, vous gagnez beaucoup d’expérience et d’or. Vous obtenez donc niveaux de sorts – Sorts, mages, voyez le rapport ? – et objets rapidement.
  • Vous êtes le mieux placé pour aider les autres lignes après le Jungler, il vous faut des dégâts
  • Vous êtes le mieux placé pour pour aller aider le Jungler s’il a des problèmes.
  • Vous devez contester et réussir à tuer les camps de Harpies autour de la ligne, il vous faut des dégâts
  • Vous devez pouvoir sécuriser/voler la Furie d’Or, il vous faut des dégâts.
  • Même si la ligne est plus courte, vous êtes au milieu de la carte, il est important que vous puissiez farmer sans vous mettre trop en danger.

Les Dieux qui répondent à ces critères sont les mages, les chasseurs et les assassins ; les guerriers et gardiens étant plus axés sur la défense.

Les chasseurs sont des dieux qui brillent par leurs dégâts en fin de partie, en début et milieu de partie leur impact est plus mitigé, vous aurez donc plus de mal à appliquer les points du dessus.

Vous avez déjà un assassin en Jungle et un guerrier en Solo, il est intéressant de diversifier vos sources de dégâts – magiques et physiques – pour obliger les adversaires à acheter les deux types de défenses.

Un mage est donc le plus adapté à remplir ces tâches.

 


Que serait Robin des Bois…


 

Il ne nous reste qu’une ligne et on sait déjà qu’elle contient deux personnes.

En premier, on trouve l’ADC (Attack Damage Carry).

Vous jouerez en priorité des chasseurs dans ce rôle. Je vous ai dit dans le paragraphe du dessus que les chasseurs avaient des dégâts élevés en fin de partie, c’est tellement vrai que très peu d’autres personnages arrivent à égaler leur DPS (Damage Per Second, ou dégâts par seconde) une fois qu’ils ont des items, vous avez donc besoin d’un chasseur afin de vous assurer une source autre de dégâts en fin de partie. En plus, là où les mages sont limités de par leurs temps de rechargement, le DPS des chasseurs vient de leurs attaques de base, vous pouvez donc pilonner sans arrêt – sans avoir à vous mettre en danger en allant au corps à corps.

Le problème c’est que les chasseurs sont très faibles en début de partie – statistiques de base peu élevées, pas encore assez d’objets pour faire des dégâts – et ne deviennent pas autonomes avant le milieu de partie, ils ont donc besoin d’un peu d’aide.

Ça nous amène à notre dernier rôle.

Nota Bene : ADC peut désigne :

  • Le rôle – un des deux de la Duo.
  • Un Chasseur.
  • Un personnage infligeant d’énormes dégâts grâce à ses attaques de base.
  • La façon d’acheter des objets pour augmenter les dégâts de ses attaques de base.

A vous de voir de quoi votre équipe parle en utilisant le contexte.

 


…Sans Petit Jean


 

Le Support.

Vous êtes là pour aider l’ADC et le protéger pendant la partie, vous devez donc avoir des compétences de contrôle pour empêcher l’ennemi d’atteindre votre allié tout en lui permettant d’attaquer tranquillement.

En plus, l’ADC ayant besoin de beaucoup d’or pour acheter ses objets, vous serez obligé de laisser les sbires et vous retrouverez à la rue en terme d’or et d’expérience.

Forcément, on exclue les personnages dont le rôle est de faire des dégâts, difficile de casser des bouches quand vous avez 2 items et 2 niveaux de retard sur tout le monde.

Alors finalement, qu’est ce qu’on veut en Support ? Des soins, des contrôles, des buffs – des choses qui ne nécessitent pas d’objets. Vous voulez également pouvoir prendre les coups pour votre ADC.

On en vient donc naturellement à choisir un Gardien dans le rôle de Support – une classe naturellement résistante et orientée sur sa survie et celle de son équipe.

 


Les règles sont faites pour être transgressées


 

Forcément, on va trouver des exceptions, certains personnages remplissant les conditions de plusieurs rôles – où les conditions d’un rôle complètement différent.

Ici, une liste – non-exhaustive – des personnages qui ne jouent pas dans leur rôle de base ou qui peuvent en jouer plusieurs.

Ao Kuang : C’est un mage corps à corps dont le gameplay se confond à celui d’un assassin, il n’est donc pas joué au mid mais en jungle.

Aphrodite : Il lui manque les gros dégâts des mages plus classiques mais elle peut se soigner – donc survivre – on la principalement trouve en Solo.

Bakasura : Il peut être joué en jungle, son sustain lui permet cependant d’être joué également en Solo.

Bellone : Elle est jouée 95% du temps en Solo, les lourds dégâts de son marteau lui permettent cependant de jouer en jungle assez efficacement.

Cabrakan : Il a beaucoup de dégâts, de contrôles et est très résistant, il peut donc être joué en Support, jungle et Solo.

Chang’e : Il lui manque les gros dégâts des mages plus classiques mais elle peut se soigner – donc survivre – on la trouve principalement en Solo.

Chiron : C’est un chasseur dont le gameplay est orienté vers les compétences, il peut donc également jouer le rôle de mage physique au mid.

Chronos : Un mage dont le gameplay est orienté sur les attaques de base, on le voit évidemment le plus souvent au mid mais il est parfaitement viable dans le rôle d’ADC.

Er Lang Shen : Un guerrier au gmeplay très proche de celui d’un assassin, il est très fort en Solo et jungle.

Freyja : Il lui manque les gros dégâts instantanés des mages plus classiques et son gameplay est orienté sur les attaques de base, on la voit donc le plus souvent en ADC.

Guan Yu : Un guerrier ayant beaucoup d’utilité – Soin, Vol de Protections, 2 Ralentissements, 1 Etourdissement – il est donc parfaitement viable en Solo et Support.

Hadès : C’est un mage très résistant et ayant beaucoup de sustain, il est jouable au mid mais le plus souvent vu en Solo.

Hel : Il lui manque les gros dégâts des mages plus classiques mais elle peut se soigner – donc survivre – on la trouve en principalement Solo.

Kumbhakarna : Il reste principalement un Support mais ses gros dégâts et ses nombreux contrôles lui permettent de survivre à la Solo lane.

Loki : Il n’a pas les capacités des assassins à tuer leur cible très rapidement en début de partie, il peut cependant se rendre invisible et est donc très dur à tuer en 1 contre 1, il est joué très principalement en Solo.

Méduse : C’est un chasseur dont le gameplay est orienté vers les compétences, elle peut donc également jouer le rôle de mage physique au mid.

Odin : Très fort en Solo, ses dégâts en début de partie, sa compétence ultime et son Ralentissement en font également un puissant Support et Jungler.

Osiris : Ses nombreux Ralentissements lui permettent de jouer en tant que jungler en plus de la Solo.

Sól : Un mage dont le gameplay est orienté sur les attaques de base, on la voit le plus souvent en ADC, elle reste cependant très puissante au mid.

Zhong Kui : C’est un mage très résistant et ayant beaucoup de sustain, il est le plus souvent joué au mid mais on peut le voir en Solo.

Tous les ADC peuvent être joués en Solo, il sont à distance et sont donc plus en sécurité.

Attention !

Quand vous vous aventurez hors du métagame vous changez l’équilibre de l’équipe. Passer de 3 Physiques / 2 Magiques à 2 Physiques / 3 Magiques n’a pas d’impact négatif.

Si vous remplacez votre Rāma par une Sól, vous perdez vos dégâts physiques en fin de partie, il est important de compenser quelque part, en prenant un Chiron au mid ou une Kali en jungle par exemple.

Si vous remplacez votre Týr par une Neith, vous perdez un personnage très résistant et fragilisez votre frontline, compensez en prenant un guerrier ou un gardien en jungle.

 


Conclusion : Méta tout compris au jeu


 

Le métagame existe parce que c’est la façon la plus équilibrée et la plus optimisée de jouer au jeu. Il est tout à fait possible de gagner vos parties sans le suivre mais il offre des lignes directrices qui ont marché des milliers de fois. Il est obligatoire de connaître le métagame avant de penser à s’en écarter.

Jungler : Assassins + Ao Kuang, Bellone, Cabrakan, Odin, Osiris

Solo : Guerriers + Aphrodite, Bakasura, Cabrakan, Chang’e, Hadès, Hel, Loki, Zhong Kui (+ tout le monde, avec modération)

Mid : Mages + Chiron, Méduse, Neith

ADC : Chasseurs + Chronos, Freyja, Sól

Support : Gardiens + Guan Yu, Odin

Voilà, c’est tout pour moi, si vous avez des questions, des propositions de choses que j’ai oubliées ou d’autres commentaires, n’hésitez pas.

Mais surtout n’oubliez pas : Mid or Feed.

6 Comments SUR " Le Métagame : Origine et Explications "

  • alt_example
    Avatar

    WatchMeWreck 24 août 2016 at 14 h 46 min - Reply

    cest bien fait
    sinon medusa et chiron sont quand meme plus joué que mid

  • alt_example
    Avatar

    greenhydra333 24 août 2016 at 15 h 00 min - Reply

    Merci de le rappeler. car certains gens ne comprenne pas les méta et nous envoyé à la mort . deplus moi je ne savais pas que cabrakan pouvais être jungler alors que j’adore ce dieu . merci

  • alt_example
    Avatar

    Someone 25 août 2016 at 18 h 53 min - Reply

    Frontline, c’est pour les puces de chiens ; frontlane, c’est pour les moba ^^

  • alt_example
    Avatar

    Loup59 25 août 2016 at 19 h 00 min - Reply

    Si Osiris peut être jungle (ce qui est de la pure extrapolation), je ne vois pas ce qui priverait erlang shen de l’être également. Vraiment pas d’accord là-dessus : Osiris, c’est du solo point barre.
    Quant à la solo, je trouve cela scandaleux de dire qu tous les persos de smite peuvent s’y illustrer. Ce n’est absolument pas le cas. Les conditions requises pour un sololaner sont un clear de lane plus que décent (ce que les adc n’ont plus depuis la disparition du golden bow) et une capacité à tanker/engager lors des teamfights, les guerriers ont été conçus pour cette lane et sont de loin préférables à tout le reste. les chasseurs, aujourd’hui, sont inimaginables en solo.
    Et le coup du Chiron/meduse mid, vous avez carrément craqué là-dessus.

    bref, un article à revoir et qui risque de donner de bien mauvaises idées à des joueurs débutants qui ne connaissent pas bien la méta.

    • alt_example
      Avatar

      Swarig 26 août 2016 at 0 h 03 min - Reply

      Aloha~~

      Osiris été joué en jungle en compétitif en saison 2. Ca fait un moment certes, mais il reste jouable (pas incroyable).

      Er Lang eest très bon en jungle. Tu as peut être lu ma traduction de l Tierlist d’Incon où il dit : « Er Lang Shen est un très bon jungler, la plupart des gens que j’ai pu voir le jouer en Solo n’ont pas fait de miracle. C’est un guerrier qui se joue comme un assassin. Il est très fort. »

      C’est juste que l’article a été avant sa sortie et que j’ai bien précisé que la liste était non-exhaustive. (Je vais quand même de ce pas le rajouter, histoire de rester cohérent avec la date de parution de l’article).

      Baskin a joué Susanoo contre Paradigm et a tout découpé, Chang’e, Hel, Aphro se voient le plus souvent en solo.
      On a souvent vu des Xing Tian et des Sobek en saison 2, ils ont pas un très bon clear.
      Gamehunter a joué He Bo Solo pendant les relégtions, il a également joué Ullr et plusieurs fois Houyi en solo (sans golden bow).

      Et j’ai bien dit que les chsseurs étaient préférables au reste sur la solo, quand j’ai dit que tout le monde était jouable en solo, j’ai même bien précisé : « avec modération ».

      Saison 3 (SPL EU & NA, donc pas OPL ni relégations, je prends les gros event genre dremhack et epsilon invitational):
      Chiron ADC : 10 fois
      (Ataraxia 6, Marvalz 1, Pandacat 1, Metyankey 1, Gamehunter 1)
      Chiron Mid : 9 fois
      (Yammyn 7, Zyrhoes 1, TheBoosh 1)

      Méduse ADC : 11
      (Vetium 1, Cyclone 1, PandaCat 3, MoeX 1, iRens 1, Oceans 2, Ataraxia 1, Arkkyl 1, Xenotronics 1)
      Méduse Mid : 3
      (ADUR0 2, KikiSoCheeky 1)

      Et là je me rends compte que Yammyn m’a trahi pour Méduse, (et que j’aurai du prendre en compte les chmpionnets du monde en plus :P)

      Toujours est-il que ça se fait et que ça marche.

      J’ai l’impression que les gens commentent mes articles en pensant que j’écris tout ça en un soir à l’arrche… J’ai fait mes recherches hein.

      Voilà, sur ce bisous bisous.

  • alt_example
    Avatar

    Loup59 28 août 2016 at 3 h 01 min - Reply

    Pourquoi parler de modération à propos d’un jugement parfaitement faux ? Apollon, ainsi que les autres chasseurs, ne sont pas jouables en sololane actuellement, point à la ligne ^^

    Le gros problème de ce genre d’articles, c’ets qu’ils ne sont pas lus par des Baskin, Prettyprime, Emilytoo… Ce sont des gens qui vont faire des call stupides sous prétexte que « tout peut être jouer partout » et c’ets qinsi qu’on se retrouve avec des Anubis solo et des Méduse mid qui se croient malins. Je ne te rends pas responsable d ela bêtise de ces gens, mais accréditer d’une manière ou d’une autre leur comportement est à honnir.

    Ensuite, j’ai absolument dit que Méduse est jouable en adc, mais qu’elle était un choix des plus discutables au mid (on repérera la figure de style pour dire qu’elle n’est absolument pas adaptée à ceposte, idem pour Chiron).
    Enfin, il est bien beau de faire une recension, mais cela ne prouve rien. Un perso peut être joué par des professionels sans être particulièrement recommandables. je me souviens d’un pick AMC qui ne prouve absolument rien quant à une éventuelle jouabilité du personnage en conquête.

Laisser un commentaire

masquer

Stream

Télécharger le jeu

YouTube

Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Slide thumbnail
Dernière Mise à Jour du slider : 20/06/2018

VIP SMITE FRANCE

LISTE DES MEMBRES VIP SMITE FRANCE:

  1. ► Jonathan Verpillot - 50.00 €
  2. ► Robin Misiak - 50.00 €
  3. ► Createcraft - 33.09 €
  4. ► Maxime Degheselle - 19.00 €
  5. ► Florimon Rousseau - 15.00 €
  6. ► Tilican - 11.00 €
  7. ► KaijuFenrir666 - 11.00 €
  8. ► Messyat - 10.00 €
  9. ► Jérémie Van Den Broeck - 10.00 €
  10. ► Lemathelin - 9.06 €
  11. ► Enzo Péric - 6.00 €
  12. ► Charles Delon - 5.00 €
  13. ► HH15HH - 5.00 €
  14. ► Venios twich - 5.00 €
  15. ► Kevin Bonavita - 5.00 €
  16. ► Levia - 5.00 €
  17. ► Auto-Entrepreneur - 3.00 €
  18. ► Furkan Celik - 3.00 €
  19. ► Taha Benbrahim - 2.85 $
  20. ► Dave Brillant - 2.00 €
  21. ► Soonkay - 2.00 €
  22. ► Enzo Péric - 1.00 €
  23. ► Jérémy KELLER - 1.00 €
  24. ► Matthieu Grandjean - 1.00 €
  25. ► Nathan Plisson - 1.00 €
  26. ► CAFARD - 1.00 €
  27. ► soimitD - 1.00 €

Ce titre est donné aux personnes réalisant tout don à Smite France.

Veuillez contacter une personne du staff pour toute modification de donnée vous concernant.

[Dernière mise à jour : 09/07/2019]

masquer
Copyright Smite France © 2013-2020